Belnet et l’Internet en Belgique

Back to 1993

En 1993, Internet balbutiait encore. En Belgique, sous le coup du monopole des RTT, des connexions à très bas débit plafonnaient à 1 kbps environ. À l’époque, le leader en matière de réseau était IBM mais il ne pouvait interconnecter que des machines IBM. Ces contraintes empêchaient de répondre correctement aux besoins des chercheurs et du monde académique de l’époque.

Dès sa création, Belnet a mis en place un réseau formé de connexions point-à-point de 64 kbps entre les Universités belges. Au départ, 27 sites formaient un réseau articulé autour de deux PoP’s (KULEUVEN et ULB-VUB).

A l’époque, le rêve de Pierre Bruyère, qui a participé à la création de Belnet, était d’arriver un jour à généraliser des connexions de 2 Mbit/s. 5 ans plus tard, ses attentes étaient largement dépassées et Belnet proposait déjà des capacités de 100 Mbit/s. Cela s’explique en partie par la libéralisation du marché des télécom qui date de 1998. La fin du monopole a stimulé la compétitivité ce qui a entrainé une diminution des coûts et permis de dépasser la barrière de la bande passante.

Aujourd’hui, Belnet offre des connexions allant jusqu’à 100 Gbit/s.

Pour se replonger dans l'histoire de Belnet et de l'Internet en Belgique jetez un coup d'oeil à notre ligne du temps.