Client à l'honneur : meemoo numérise et sauvegarde l'image et le son de la Flandre

Avec plus de 12 pétaoctets de données dans son système d'archivage, meemoo sauvegarde pour l'avenir un trésor du patrimoine audiovisuel flamand. Si meemoo parvient à mener à bien de grands projets d'archivage, c'est en partie grâce à la connectivité performante et stable de Belnet.

L'institut flamand pour les archives (VIAA) s'appelle depuis peu « meemoo, institut flamand pour les archives ». L'organisation s'est notamment engagée à numériser, archiver et donner accès au matériel audiovisuel des institutions culturelles, organisations de médias et institutions gouvernementales. Belnet a rencontré Matthias Priem, Manager Archivering chez meemoo.

Numérisation et archivage durables

Quelque 150 partenaires de contenu, des musées aux antennes nationales et régionales, font appel à l'expérience de meemoo pour numériser et sauvegarder durablement leur matériel audiovisuel.

Meemoo n'assure pas la numérisation lui-même, mais fait appel à des partenaires externes. « Plusieurs raisons expliquent ce choix. D'une part, ce processus nécessite des équipements très spécifiques. D'autre part, nous permettons à nos partenaires de contenu de réaliser des économies d'échelle en regroupant leurs besoins », explique Matthias Priem.

Non seulement le matériel analogique est numérisé, mais le matériel numérique d'origine l'est aussi. Les supports numériques sont souvent particulièrement vulnérables, ce qui nécessite une sauvegarde durable.

Meemoo évite que les fichiers se perdent et veille à ce qu'ils restent parfaitement intacts. « Nous sauvegardons toujours plusieurs copies. Nous disposons de deux centres de données où sont conservées des copies numériques et d'un bunker où nous stockons une copie physique. Nous avons ainsi la certitude que le matériel numérisé restera aussi disponible pour les futures générations. »

 

« Grâce à la connectivité performante de Belnet, nous sommes en mesure de traiter quotidiennement d'énormes volumes de matériel audiovisuel. »

Matthias Priem, meemoo

Connexion performante grâce à Belnet

La VRT est l'un des principaux partenaires de contenu de meemoo en ce qui concerne le volume. Matthias Priem : « Chaque jour, la VRT envoie 3 téraoctets de données à nos centres de données. Étant donné que la VRT est également connectée au réseau Belnet, ils nous parviennent très rapidement et en toute sécurité. Tout passe par la connexion très performante de Belnet. Nous constatons une nette différence par rapport aux plus petites organisations dont la connectivité est souvent insuffisante. Nous devons alors déplacer physiquement le matériel vers nos centres de données. »

Gagnant-gagnant

« La collaboration profite tant à nos partenaires de contenu qu'à nous-mêmes : meemoo assume les frais de numérisation et une partie des frais d'archivage. En échange, nous disposons d'une licence pour donner accès au contenu numérisé à certains groupes cibles. Le projet 'Het Archief voor Onderwijs' (Les archives pour l'éducation) en est un bel exemple. Sur cette plate-forme, les enseignants trouvent un large éventail de matériel pédagogique audiovisuel pour rendre leurs cours plus interactifs ».

Accessible au grand public

Le grand public récolte également les fruits du travail de meemoo. Sur « Het Archief » (Les Archives), tout le monde peut rechercher des descriptions de plus d'un million de fichiers audiovisuels. La législation sur les droits d'auteur interdit le visionnage ou l'écoute du matériel. Meemoo tente de mettre en ligne le matériel qui n'est plus protégé par les droits d'auteur et relève donc du domaine public. Citons par exemple les Nouvelles de la Grande Guerre. Sur ce site, les utilisateurs ont accès à des centaines de milliers de pages de journaux de la Première Guerre mondiale.

Défis pour l'avenir

Outre la numérisation, l'archivage et la mise à disposition de fichiers, meemoo a récemment ajouté une quatrième corde à son arc : la connaissance. « Nous partageons dès lors notre expérience avec d'autres organisations et conseillons le secteur. Nous entendons ainsi contribuer à l'évolution numérique en cours. »

L'organisation envisage déjà l'avenir et entrevoit de nombreux défis. « Le passage au cloud en représente certainement un. À cet égard, nous aurons toujours besoin à l'avenir de connexions performantes et sûres », a conclu Matthias Priem.

Herbier numérique du jardin botanique de Meise

Le jardin botanique de Meise dispose d'un herbier de millions de pièces de collection composé de plantes de différents continents. Meemoo assure l'archivage durable de cette collection unique.

Après la première phase du projet, en 2017, le système d'archives de meemoo comptait déjà 1,2 million de pièces de collection numérisées du jardin botanique de Meise. La deuxième phase a commencé en 2019 : 1,5 million de spécimens supplémentaires seront numérisés.

Processus entièrement automatisé

Le jardin botanique de Meise envoie les fichiers numériques aux centres de données de meemoo par l'intermédiaire du réseau Belnet. Les images sont ensuite traitées. Ce processus est entièrement automatisé, ce qui permet de transformer jusqu'à 5000 fichiers par jour.

Les images de l'herbier sont conservées en toute sécurité pour pouvoir être consultées ultérieurement. Impatient(e) de voir le résultat ? Découvrez l'herbier numérique.

Helichrysum aureum, un spécimen de l'Afrique du Sud
Helichrysum aureum. © copyright Jardin botanique de Meise

Copyright © 2020 Belnet.