Découvrez le CEDESURK, le partenaire congolais de Belnet

Dans le cadre de sa mission visant à stimuler le développement de la société de la connaissance et de l’information en fournissant et en maintenant des services de réseau innovants de haute qualité, Belnet s’est impliqué dans la numérisation du CEDESURK (le Centre de Documentation de l’Enseignement Supérieur, Universitaire et de la Recherche à Kinshasa)

La collaboration entre Belnet et le CEDESURK remonte à 2013. Belnet est ensuite entré en contact avec le programme UniversiTIC par le biais du Conseil interuniversitaire flamand (VLIR). En plus de financer des équipements informatiques, ce programme, financé par la Coopération belge au développement, avait pour objectif principal de contribuer à la mise en place d’outils TIC pour soutenir les institutions partenaires congolaises et burundaises et former des personnes qui puissent gérer et utiliser ces outils.

Belnet a été invité à partager son expertise en matière d’infrastructure de réseau et de services supplémentaires pour les centres d’enseignement supérieur et de recherche avec Muliri Mirindi Dieudonné, conseiller technique au CEDESURK.

Des employés déballent une antenne chez CEDESURK
Déballage d'une antenne chez CEDESURK, Kinshasa

C’est ainsi que Pieter Hanssens, spécialiste des réseaux chez Belnet, est parti pour Kinshasa en octobre 2013. Sur place, il est vite apparu que les problèmes d’électricité rendaient impossible la mise en place d’un data center local efficace et fiable.

Belnet a cependant été séduit par l’initiative congolaise de coopération et d’échange du CEDESURK et par les compétences techniques de Muliri, et a décidé de les soutenir.

Des conseils ont été donnés pour l’amélioration de l’infrastructure du réseau local et en 2015, 2 serveurs ont été hébergés gratuitement dans les centres de données Belnet en Belgique. En effet, le trafic de données de la République démocratique du Congo vers l’Europe est souvent plus fluide que via le backbone des fournisseurs Internet congolais et l’infrastructure n’est pas non plus affectée par des pannes de courant.

Les sites Web des universités affiliées fonctionnent toujours sur les serveurs hébergés par Belnet, ainsi qu’un serveur de messagerie et des laboratoires pour les étudiants chercheurs.

Des informations sont régulièrement échangées entre les différentes parties. Ces dernières années, Belnet a reçu diverses délégations informatiques d’universités congolaises (UNIKIN, ISTA, UCC, UPN, UNILU, UNIKIS, UCB) et de l’université du Burundi. Ces visites visaient d’une part à former des collaborateurs dans divers domaines tels que MPLS, BGP, eduroam, la cyber sécurité, l'accompagnement dans la transformation digitale des institutions et d’autre part à conseiller les décideurs locaux sur la base de notre expertise et notre expérience concrètes. En 2016, Muliri a présenté le projet CEDESURK à l’occasion de la Belnet Networking Conference (BNC).

Les serveurs hébergés chez Belnet servent aujourd’hui comme une véritable infrastructure pour tous les préparatifs afin de pouvoir bien accompagner les institutions membres dans leur transformation digitale.

Depuis la crise sanitaire liée au Covid-19 en 2020, le CEDESURK a déployé une plateforme de vidéoconférence en libre-service afin de permettre aux différents membres de faire du télétravail et d'assurer l’enseignement à distance grâce aux outils supplémentaires comme le Learning Management System (LMS).

Le CEDESURK n’est toutefois pas le seul projet d’engagement social soutenu par Belnet. Le service eduroam pour le Bénin est également hébergé depuis la Belgique et Belnet contribue à garantir que les étudiants et les membres du personnel des collèges et universités du Bénin aient un accès sécurisé et sans fil non seulement au réseau de leur propre institution, mais aussi aux réseaux d’autres organisations participantes.

Pieter Hanssens: «Je suis heureux et trouve motivant qu’en plus de son rôle opérationnel crucial en tant que NREN national, Belnet ait également une influence sur la coopération au développement entre la Belgique et d’autres pays. Les exemples ci-dessus sont quelques initiatives fructueuses et ce qui débute souvent comme une action ponctuelle débouche sur plusieurs années de coopération.

Il est dans l’intérêt de tous de donner au plus grand nombre de personnes la possibilité de s’informer, d’approfondir ses connaissances et d’accroître ses compétences. Belnet espère apporter sa pierre à l’édifice via ces actions.»

Copyright © 2020 Belnet.